top of page
Le Livre et l’Antiquité


Il est le mieux attesté de tous les livres de l'Antiquité. Sa véracité est confirmée par l’existence d’environ 13 000 manuscrits d'extraits du Nouveau Testament (ou NT).

La version des Septante (AT traduit de l'hébreu en grec, par 72 savants juifs, au 3e siècle avant J.-C.) sera l'outil des premiers chrétiens pour argumenter, dans tout le bassin méditerranéen, que Jésus est vraiment le Messie des Écritures.

  • Les débuts du Livre, impression et traductions

Il est, en 1456, le premier livre imprimé mécaniquement par Gutenberg, à Mayence. Cette Bible en Latin -la Vulgate- traduite par Jérôme en l'an 380, triomphe ainsi, de l'obscurantisme du Moyen-Âge.

Puis la Réforme (16e siècle) répand la Bible dans toute l’Europe. Luther la traduit en Allemand, Tyndale l’apporte aux Anglo-Saxons, puis Lefèvre d'Étaples et Olivétan à la francophonie.

  • Le best-seller mondial

De 1815 à 1975, le Livre est imprimé à 2,5 milliards d'exemplaires.

Toujours d'actualité, il est traduit -totalement ou partiellement- en plus de 2 500 langues ou dialectes. Chaque année, des centaines de millions de bibles ou portions de l’Écriture sont diffusées dans le monde.

Aujourd'hui, c’est le livre le plus répandu sur terre. Et si Dieu touchait des droits d'auteur…(Matthieu 24.14)


D’anciens manuscrits tirés du sable

Les découvertes archéologiques du début du 20e siècle confirment définitivement, l’AT comme le NT. Jésus, sans doute, mentionne-t-il toutes ces ruines qui allaient révéler les Écritures (Luc 19.40).

  • L’Ancien Testament (ou AT)

1947, année marquante. Un berger découvre des jarres, dans une grotte de Qumrân, près de la Mer Morte, contenant de nombreux textes hébraïques sacrés, des rouleaux préservés pendant près de vingt siècles. La grotte N° 7 du site est la seule à ne contenir que des textes grecs, tous sur papyrus (Jérémie 1.12).


  • Le Nouveau Testament (ou AT)

De tous les manuscrits complets du NT que l’on possède à ce jour, le "codex Sinaïticus" -écrit en grec, sur parchemin, et datant du 4e siècle- est le plus ancien. Il fait partie des nombreux textes qui ont traversé les siècles, comme le "codex Vaticanus", le "codex Alexandrinus" (5e siècle), etc.

Des plus anciens fragments grecs connus du NT, l'un, déposé à Manchester, est un extrait de l'Évangile de Jean, sur papyrus, daté de l’an 130 ; l'autre, extrait de Marc chapitre 6, numéroté 7Q5 à Qumrân, est daté de l'an 50 après J.-C.

Comentarios


©
bottom of page