Soyons fous pour Dieu – 11

Soyons fous pour Dieu – 11

La foi accepte le combat, car il lui est indispensable, si elle veut connaître la victoire !

Beaucoup se laissent vaincre par le découragement, avant même de combattre. La foi ne fuit pas la réalité. Elle l’observe, avance les yeux grands ouverts. Si elle doit traverser un endroit difficile, elle évalue le danger. Au désert, elle souffre de la chaleur, entend hurler les prédateurs, sent la mort l’environner. Lucide, n’ayant rien d’une mystique, elle cherche l’obstacle : « Mon œil se plaît à contempler mes ennemis, mon oreille à entendre mes méchants adver­saires » (Psaume 92.12).

Jésus lui-même, enseigne à mesurer la montagne, à dénombrer les ennemis (Luc 14.31). La foi n’adopte pas la politique de l’autruche ; elle regarde et écoute. Consciente des dimensions du problème, elle toise son Goliath, puis s’élance avec courage…

– À suivre –

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *